Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Partage d'Evangile

Venez à ma suite...

21 Janvier 2011 , Rédigé par sr Elisabeth Publié dans #La Parole - source d'espérance

 

3ème dimanche: Mt 4,12-23

Jean a été livré... le temps du précurseur est terminé. Jésus a respecté jusqu'au bout le mission de Jean-Baptiste, il laisse à la semence le temps de germer et de croître.

L'arrestation de Jean est pour lui le signe que son temps est arrivé. Il quitte Nazareth et va s'établir à Capharnaüm.

L'évangéliste applique ici à Jésus l'oracle d'Isaïe que la liturgie avait proclamé dans la nuit de Noël. Manière de nous dire que Jésus est bien la Lumière annoncée à Israël alors qu'il part en captivité. Lumière qui vient illuminer nos ténèbres.

Contrairement à Jean-Baptiste qui s'était retiré au désert, c'est au « carrefour des nations » que Jésus s'installe pour entamer son ministère. L'impulsion est donnée: c'est à tous les hommes, à toutes les nations que Jésus annonce la Bonne Nouvelle du salut. Et la dernière parole que Matthieu met sur les lèvres de Jésus y fera écho: « Allez, de toutes les nations, faites des disciples » (28,19). C'est ainsi toute la vie de Jésus, toute sa prédication qui est orientée vers le salut de tous les peuples.

Faire des disciples, c'est ce que Jésus s'empresse de commencer en cheminant au bord du lac.

« A partir de ce moment »: il s'agit bien d'une inauguration. Jésus commence ici son ministère public après avoir, comme Abraham, quitter son pays.

Sa première parole n'est autre que le message de Jean-Baptiste, accréditant ainsi la mission du précurseur.

« Repentez-vous, car le Royaume des cieux est tout proche ». Il s'agit donc de se repentir, de se détourner du passé, de changer de sentiments, de manière de penser pour être capable d'accueillir le salut apporté par le Règne de Dieu. Repentir qui devrait déboucher sur une conversion, un retournement dans la manière de vivre. « Vos pensées ne sont pas mes pensées et mes chemins ne sont pas vos chemins » (Is 55,8). Et il y a urgence, car le Royaume des cieux est tout proche et même il est là en Jésus!

Y a-t-il un lien entre cette parole de Jésus et l'appel des premiers disciples? Leur réponse est claire: aussitôt – laissant... - ils suivent. Leur disponibilité (aussitôt) ne serait-elle pas le premier effet du repentir, d'une ouverture de pensée? En tout cas, elle les amène à un changement de vie radical: « laissant » barque, métier, famille, ils « suivent » Jésus.

La suite de l'Evangile insistera sur la nécessité de tout quitter pour se mettre à la suite de Jésus: quitter l'inquiétude pour la confiance (7,25-34); quitter le confort légitime d'un abri dont jouissent même les animaux (8,20); quitter l'assurance que donne une observance méticuleuse pour s'ouvrir à la nouveauté (9,14-17) ou au don radical (19,21).

Quant à Jésus il poursuit son chemin annonçant le Royaume par sa Parole et par ses actes...

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article