Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Partage d'Evangile

Tous et chacun...

12 Juin 2011 , Rédigé par sr Elisabeth Publié dans #La Parole - source d'espérance

  Méditation pour la fête de la Pentecôte (Ac 2, 1-11 / Ps 103 / 1 CO 12, 3b-7.12-13 / Jn 20, 19-23)

 

Quelques minutes, pas trop long !! quelques minutes pour parler de l'Esprit qui plane sur les eaux, au commencement... qui suscite la vie partout où il passe... souffle de Dieu qui survient à l'improviste et fait jaillir l'imprévisible... Esprit qui dispense les dons, réchauffe les coeurs,.. Esprit que l'on nomme consolateur, repos fraîcheur... Il suffit de relire la séquence que nous avons chantée...

Esprit que n'entravent ni l'espace aussi verrouillé soit-il, ni le temps puisqu'il fait mémoire en nos coeurs des paroles mêmes de Jésus.

Quelques minutes pour parler de la source intarissable d'amour, de paix et de communion. C'est un défi que je ne peux relever...

Pourtant ces quelques lectures nous laissent entrevoir la richesse inouïe des fruits de l'Esprit et l'espérance qui se lève dans les coeurs encore bouleversés par la passion et la mort de Jésus.

Avec la Pentecôte l'annonce de la résurrection quitte le cercle restreint des apôtres et des disciples, elle sort des murs de Jérusalem pour atteindre toutes les nations qui sont sous le ciel.

Cela vaudrait la peine de s'attarder sur cet événement qui change le cours de l'histoire de l'humanité toute entière.

Et je vous invite à relire et à méditer paisiblement les textes que nous venons d'entendre ; à relire aussi les passages de l'Ecriture que la Liturgie propose pour la messe de la veille de Pentecôte... certains les ont entendus hier soir dans l'office de la Vigile... Pour ceux qui n'ont pas de missel sous la main, je les ai rassemblés dans un feuillet que vous pouvez emporter et pourquoi pas laisser traîner....

Pour ma part, j'ai eu l'attention attirée par 2 mots qui se promènent main dans la main à travers les lectures de ce matin. On y parle en effet de tous et de chacun.

« les apôtres se trouvaient tous ensemble... ils virent comme une sorte de feu qui se partageait en langues et qui se posa sur chacun d'eux. »

« ils furent tous remplis de l'Esprit Saint et chacun s'exprimait selon le don de l'Esprit »

« Il y avait à Jérusalem des Juifs issus de toutes les nations.... Chacun les entendait parler sa propre langue »

Et Saint Paul nous dit : « c'est le même Dieu qui agit en tous... ; chacun reçoit le don de manifester l'Esprit en vue du bien de tous. »

Cette insistance nous dévoile le désir de Dieu sur l'humanité... susciter une véritable unité entre les hommes de toutes races, peuples et langues. Unité qui n'est pas à confondre avec l'uniformité dont nous rêvons souvent. Il suffit de penser aux exigences d'accueil des personnes immigrées que nous aimerions voir « s 'assimiler », « s'intégrer » au détriment de nos différences qui nous enrichissent si nous les partageons dans le respect de tous et de chacun.

Trop souvent nous voudrions voir notre humanité un peu comme un défilé militaire : des hommes qui marchent au pas et des chefs qui ne veulent voir qu'une seule tête.

Et bien non ! Dieu n'aime pas les hommes bien rangés, les femmes non plus d'ailleurs!Dieu veut voir toutes les têtes. Et il envoie l'Esprit comme un coup de vent qui balaye les plans, qui bouleverse les ambitions, qui dérange les projets. L'Esprit Saint, le dérangeur... ! On l'a oublié dans la litanie de tout à l'heure !

Car ce que Dieu veut, ce n'est pas une humanité bien rangée, bien nivelée mais une humanité de relation, de communion à laquelle tous sont invités mais où chacun trouve sa place sans renoncer à son identité propre.

A la Pentecôte, chaque peuple, chaque langue, chaque culture est pris au sérieux. Chacun entend le même message, la même parole d'amour, la même bonne nouvelle mais dans des langages différents. « tous nous entendons proclamer dans nos langues les merveilles de Dieu... »

Voilà le désir de Dieu : faire de tous les peuples comme un immense tableau dont la beauté vient de la complémentarité des couleurs.

Saint Paul lui, a préféré l'image du corps formé de plusieurs membres où chacun a une fonction bien déterminée et indispensable.

Quant à l'Evangile, il mériterait un commentaire à lui tout seul... Retenons-en la mission que Jésus confie à chacun de ses disciples, justement pour que son message d'amour et de pardon se répande à travers toutes les nations et tous les temps.

Aux disciples qui l'ont reconnu ressuscité, il commence par donner sa paix puis il répand sur eux son Esprit et il leur dit : « Comme le père m'a envoyé, moi aussi je vous envoie »... Le don de l'Esprit est intimement lié à la mission, « Chacun reçoit le don de manifester l'Esprit en vue du bien de tous ».

N'est-ce pas un message d'actualité ? Pour l'Eglise à qui il revient de proclamer les merveilles de Dieu dans la diversité des langues et des cultures comme il revient à chacun d'entre nous, là où nous sommes, au coeur de nos familles, de nos communautés, de nos régions, de manifester l'unité de l'Esprit dans la diversité des âges, des tempéraments, des dons...

A l'heure de la mondialisation, l'Esprit vient nous rappeler que l'universalité ne peut se construire que dans la reconnaissance et le respect de chacun.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Raymond 13/06/2011 20:21


Merci pour tous et chacun, merci pour moi. Continuez, votre ouverture au dialogue, au partage de la Parole m'émeut, me touche. Continuez, continuez...j'ai soif...