Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Partage d'Evangile

Quand les femmes disent Dieu...

22 Décembre 2012 , Rédigé par sr Thérèse-Marie Publié dans #Témoins d'espérance

Méditation pour le 22 décembre 

(1 Sam 1,24-28; 1 Sam 2, 1.4-8; Luc 1, 46-56)

 

C’est dangereux de donner la parole à des femmes... C’est dangereux !

Vous êtes bien assis ??? Attention, cela pourrait ne pas durer !

Vous attendez le Seigneur ? Vous vous réjouissez de sa venue ? Très bien ! Mais attention, ne vous trompez pas de Dieu ! Il n’y en a qu’un et quand il vient c’est pour un grand chambardement !

Ce n’est pas moi qui l’invente... ce sont deux femmes qui vous l’ont chanté aujourd’hui : Anne la mère de Samuel et Marie la mère de Jésus !

Vous les avez entendues, non ?

Version Anne :

L’arc des forts se brise, ...

les repus s’embauchent pour du pain...

le Seigneur appauvrit et enrichit

il abaisse et aussi il relève...

de la poussière il retire le faible et du fumier le pauvre,

pour l’asseoir au rang des princes, et lui assigner un trône de gloire

Version Marie :

Déployant la force de son bras, il disperse les superbes

il renverse les puissants de leurs trônes, il élève les humbles

il comble de bien les affamés, et renvoie les riches les mains vides...

Voilà le Dieu qui vient, voilà le Dieu que nous appelons avec tous nos frères et sœurs chrétiens...

Si vous n’êtes pas d’accord, il est encore temps de changer de religion... mais le Dieu que Jésus vient révéler par sa vie pauvre parmi les pauvres, condamné parmi les condamnés, c’est ce Dieu là...

Le Dieu du grand chambardement...

Mais non, soyons honnêtes, qui est le champion du chambardement ? n’est-ce pas l’humain ? l’humain qui dès les origines a mis du désordre en la création, en remplaçant l’harmonie par la discorde, la fraternité par la rivalité, le partage par la rapacité et la voracité...

Et Dieu, notre Dieu, voyant que nous n’en sortions pas pour tout remettre d’équerre et d’aplomb, vient, il vient nous aider, nous sauver...

Ce sont deux femmes qui nous l’annoncent aujourd’hui...

à nous de choisir réellement ce Dieu,

à nous de l’aider à accomplir ses promesses !

Dans ce but, célébrons l’eucharistie, accueillons le pain du partage, de la vie donnée, devenons ce que nous recevons : le corps du Christ aujourd’hui ressuscité !

 

 

Hurtebise, 

sr Thérèse-Marie

 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Albert Delhalle 23/12/2012 21:11

Quand des femmes prennent la parole, vous voyez tout sous un autre angle ! Merci et que Noël 2012 apporte encore au monde de nouveaux fruits de Justice et donc de Paix.

raymond 22/12/2012 21:14

Entendre est une chose, le dire est engageant et le vivre est bien difficile et exigent.
Je vois mes limites! Seigneur en qui je me fie, Tu es mon Sauveur et mon Salut.