Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Partage d'Evangile

Nous voudrions voir Jésus

25 Mars 2012 , Rédigé par sr Thérèse-Marie Publié dans #La Parole - source d'espérance

Méditation pour le 5ème dimanche de Carême, année B

 

Nous voudrions voir Jésus !  Tel est le désir exprimé par quelques grecs dans l’évangile. Ils ont entendu parler de lui, peut-être ont-il entendu parler du dernier signe accompli par Jésus : la résurrection de Lazare.

Ne sommes-nous pas nous aussi travaillés par ce désir ? Voir Dieu, voir Jésus ! Pouvons-nous le voir ?

 

Le renard nous dirait, comme il l’a dit au petit Prince : l’essentiel est invisible pour les yeux, on ne voit bien qu’avec le cœur ! Et Dieu expliquera à son prophète Samuel qu’il ne regarde pas avec les yeux, mais avec le cœur !  Le cœur au sens biblique est le lieu de l’intelligence, de la volonté et non uniquement le lieu du sentiment. Le cœur est le centre intime de la personne.

 

Pouvons-nous regarder avec le cœur ?

Nous avons demandé avec le psalmiste : Donne-nous, Seigneur, un cœur nouveau. Crée en moi un cœur pur.

Le cœur pur, détaché de lui-même, est tout œil ! Le cœur pur, à l’image du cœur de Dieu, garde les yeux fixés sur l’autre sans plus aucun repli sur soi.

Donne-nous Seigneur un cœur nouveau ! Rends-nous la joie d’être sauvé ! Que nous puissions voir Jésus !

 

Souvent nous espérons par nos efforts obtenir un cœur pur, nous nous y épuisons. Et nous nous décourageons lorsque nous constatons que toujours nous échouons. Jérémie nous montre la voie : c’est Dieu lui-même qui vient convertir nos cœurs. Il vient offrir une alliance nouvelle. Pourvu que nous acceptions de l’accueillir ! Et il semble que le premier article de cette alliance, ne soit autre que l’amour de Dieu qui se manifeste en son pardon. Nous voudrions voir Jésus ? Accueillons cette alliance de pardon !

 

Oui, Dieu va conclure avec nous une nouvelle alliance et pour cela, il va graver sa loi non plus sur des tables de pierre, mais en nos cœurs. Il va nous donner d’intérioriser sa loi, au point qu’elle habite nos cœurs, éclaire nos décisions et nos choix, au point qu’elle forme en nous l’amour, réponse à l’amour premier de Dieu. Il sera notre Dieu, nous serons son peuple. Jésus en son discours d’adieu dira : si quelqu’un garde ma parole, mon Père l’aimera, nous viendrons à lui, et nous ferons en lui notre demeure. La loi nouvelle, inscrite en nos cœurs, n’est autre que la présence, la vie de la Trinité, en nous ! Cette présence ne va-t-elle pas transfigurer mon regard, transfigurer ma vie ?

 

Et alors, quel Jésus se donne à contempler ?

La lettre aux Hébreux, nous parle de l’agonie de Jésus, de son combat, pour demeurer fidèle à sa mission jusqu’au bout, quelle qu’en soit la difficulté. Elle nous invite à reconnaître en ce chemin de Jésus, la voie de l’amour.

Elle nous le présente, partageant notre condition humaine, assumant la souffrance, par désir de vivre selon la loi d’amour gravée en son cœur ! par fidélité à l’alliance nouvelle. Ne faut-il pas un cœur nouveau, pour comprendre ce mystère pascal que nous sommes invités à revivre au long des jours qui viennent ?

 

Hérode voulait voir Jésus, pour le plaisir de le voir accomplir quelques miracles... il cherchait du spectacle. Il n’a pas regardé avec les yeux du cœur, il n’a vu qu’un homme bafoué, livré à la dérision, crucifié.

 

Nous voulons voir Jésus ? Contemplons-le avec le cœur ! Découvrons dans le grain de blé qui meurt, l’annonce d’une vie nouvelle. Contemplons Jésus, crucifié et ressuscité, élevé sur la croix, et élevé dans la gloire du Père tout à la fois.

 

Tu veux voir Jésus ?

 

Laisse le Père graver en ton cœur sa loi nouvelle, Il est amour et pardon,

Accompagne le Fils en son chemin pascal, il est don de soi sans compter,

Partage sa souffrance et sa mort, non par dolorisme, mais avec lui par amour, par fidélité au Royaume et communion à l’humanité entière,

Laisse l’Esprit transfigurer ta mort en vie,

 

Alors tu verras Jésus.

 

Tu le verras élevé de terre, en un acte d’amour qui t’enveloppe et t’entraîne.

Tu le verras, comme un appel à marcher avec lui, toujours.

Tu le verras, en celui qui te tend la main, et en appelle à ton amour ! à ta compassion.

 

Tu le verras pain rompu pour la vie du monde, et tu deviendras ce que tu reçois, corps du Christ pour la vie de tes frères et sœurs en humanité.

 

Lève les yeux, regarde : c’est le crucifié ressuscité qui aujourd’hui s’offre à toi.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article