Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Partage d'Evangile

Libération

29 Juin 2011 , Rédigé par sr Thérèse-Marie Publié dans #Témoins d'espérance

Méditation pour la fête des apôtres saint Pierre et saint Paul

Actes 12,1-11 ; Ps 33 2-9 ; 2 Tim 4, 6-8.17-18 ; Mt 16,13-19  

 

Faut-il avoir fait de la prison pour être chrétien ? Voici que les Actes nous rapportent que les autorités politiques viennent de faire décapiter l’apôtre Jacques, et de faire emprisonner Pierre. Enfin, selon la deuxième épître à Timothée, Paul serait en captivité à Rome. Voici les colonnes de l’Église ! Requiem pour le triomphalisme !

 

Faut-il avoir fait de la prison pour être chrétien ? Au sens propre non, ce n’est pas condition sine qua non. Ouf ! Mais il faut avoir fait l’expérience de la libération ! Le chrétien est celui qui vit la Pâque avec Jésus, et transmet à ses frères et sœurs, cette expérience.

 

Nous pourrions avoir tendance à survoler le récit des Actes, en disant que c’est typiquement de la littérature d’époque, qui se plait au merveilleux. Et que ce n’est plus le style d’aujourd’hui. Mais si on écoute l’expérience de Pierre, qui se dit à travers ce texte, n’est-ce vraiment plus pour aujourd’hui ?

La persécution semble atteindre de plein fouet la communauté chrétienne naissante. Jacques est décapité. Cela ne suffit pas ? Voici que Pierre est emprisonné. La communauté est ébranlée ! L’auteur prend la peine de nous signaler qu’on est dans la semaine de Pâque. Pâque ? Célébration de la résurrection de Jésus, mémoire de la libération du peuple esclave persécuté par le Pharaon.

Pierre va-t-il être empêché de vivre cette fête avec la communauté ? La communauté peut-elle survivre privée de Jacques et de Pierre ?

 

En Egypte, le peuple esclave fuyard, sous la conduite de Moïse, s’est retrouvé confronté à la mort : poursuivi par l’armée, menacé par les flots de la mer... Pierre est enchaîné, gardé par des soldats, devant sa porte des sentinelles montent la garde.     

Pierre dort, c’est la nuit... tiens, n’est-ce pas de nuit que le peuple est sorti d’Egypte ?

Une lumière brilla dans sa cellule... une colonne de feu accompagne le peuple.

L’ange éveilla Pierre et lui dit: « Lève-toi vite » En grec deux verbes de résurrection (h;geiren auvto.n le,gwn\ avna,sta). Il lui dit : « Mets ta ceinture et tes sandales ». Le peuple esclave en Egypte mange la Pâque à la hâte, la ceinture aux reins et les sandales aux pieds.

Et Pierre est invité par l’ange, à sortir vite, dans la nuit, en suivant l’ange.

Pour le peuple en Égypte, les eaux se sont fendues, l’armée a été engloutie... Pour Pierre, les portes se sont ouvertes, et les chaînes sont tombées...

 

Pierre ne vient-il pas de célébrer la Pâque en vérité ? Non pas comme on raconte une histoire du passé. Mais en faisant lui-même l’expérience de la libération. En vivant la Pâque. Fort de cette expérience, Pierre pourra annoncer la résurrection !

 

Le psaume nous a fait chanter : de toutes leurs épreuves, Dieu délivre ses amis. Qu’est-ce à dire, sinon qu’à chacun le Seigneur offre un chemin pascal.

 

Paul dans sa lettre qui est comme un testament atteste de l’expérience de libération qu’il a connue tout au long de sa mission d’apôtre. Il parle des difficultés de la mission, mais avec la certitude que la puissance de résurrection du Seigneur est à l’œuvre.

 

Alors comment relire l’Évangile en ce contexte ? Pierre au nom des disciples a répondu à la question de Jésus : « Pour vous qui suis-je ? ». Il a confessé la foi, sur laquelle reposera l’Église : « Tu es le Messie, le Fils du Dieu Vivant ! ». Jésus lui annonce alors qu’il lui confiera les clés du Royaume. Il ne les lui confie pas au moment même. Mais il lui annonce sa mission future.

Comment comprendre sur l’arrière fond pascal offert par les autres lectures ?

N’est-ce pas, tout simplement, que lorsque Pierre aura fait l’expérience d’être libéré, pardonné, sauvé  comme il en a fait l’expérience dans le regard de Jésus au soir du reniement, comme il en a fait l’expérience au bord du lac un matin pascal, comme il en a fait l’expérience en sortant de prison, alors il sera invité à partager à ses frères et sœurs, cette puissance de libération, don du Ressuscité.

 

Je te donnerai les clés... je te donnerai d’aider tes frères à connaître cette libération, cette pâque, en leur vie !

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article