Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Partage d'Evangile

Courage

21 Juin 2012 , Rédigé par sr Thérèse-Marie Publié dans #La Parole - source d'espérance

méditation pour la fête de st Aubain

 

On ne nous demande pas de réussir !

C’est bien ce que l’on pourrait conclure à l’écoute de l’Écriture ! On nous demande d’essayer, d’essayer d’être fidèles à l’Évangile. Point ! Que cela mène au succès, à la renommée ou non : qu’importe ! Et qu’est ce que réussir au regard de l’Evangile ?

 

L’Evangile est Bonne Nouvelle pour qui est prêt à s’oublier, pour aimer, aimer en vérité c'est-à-dire jusqu’au bout. L’Evangile est chemin de vie pour qui souhaite une vie heureuse à la suite de Jésus. Mais qui dit vie heureuse, ne dit pas nécessairement vie facile. Nous sommes prévenus !

L’Evangile, si on l’écoute, si on veut en vivre,  s’incarne parfois d’une manière qui le rend heurtant, choquant, qui mène à l’incompréhension, à la contradiction parfois jusqu’à la persécution. C’est bien ce dont témoignent les martyrs de tous les temps. Ceux d’hier dont souvent on ne sait pas grand-chose et ceux d’aujourd’hui.

St Aubain est né en 360 dans une île grecque. Il s’est mis à la disposition de st Ambroise de Milan, qui l’a envoyé évangéliser la Gaule, et tout spécialement chargé de lutter contre l’arianisme, hérésie de l’époque qui niait la divinité de Jésus. Il en a perdu la tête, au sens propre... puisque traqué par ceux dont il combattait l’hérésie, il fut décapité. La légende dit qu’il ramassa sa tête et partit avec la tête sous le bras. Après tout, ce n’est pas grave de perdre la tête, pourvu qu’on garde le cœur ! On pourrait nommer st Aubain patron des personnes qui sombrent dans la démence... qu’il les garde en l’amour,...

Trêve de plaisanterie !

Vivre la foi chrétienne, peut nous mener sur un chemin difficile. Jésus nous en avertit, pour que nous ne nous en étonnions pas. Benoît fera de même plus tard, qui recommande de prévenir le jeune qui vient au monastère que le chemin peut être difficile et que ce n’est pas une raison pour fuir ! Car dit-il à mesure que l’on avance, le cœur se dilate.

Comment se dilate-t-il ? Jésus nous le dit : l’Esprit viendra sur vous. Il vous enseignera toute chose, il vous dira comment tenir en l’épreuve. Il vous donnera la parole juste, le geste juste. Accueillez ce compagnon de route, pour parcourir votre route humaine. Et vous connaîtrez la joie, celle qui est en Dieu, et qu’il vous donne en partage.

 

Venez partager la table du Seigneur, vous êtes membres de son corps. Il est la tête, il faudra bien que le corps finisse par passer où est passée la tête. Soyez participants de sa nature divine, et vous vivrez d’une vie que nul ne pourra vous ravir. Vous connaitrez la joie !

cf Prologue de la Règle

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article