Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Partage d'Evangile

Peut-on vivre sans espérance?

23 Juillet 2009 , Rédigé par Th-M

"L'espérance, plus peut-être que toute autre inclination ou disposition, n'est-elle pas au coeur même de l'homme et de son existence, de ce qui le fait vivre et donne sens à l'aventure qu'il entreprend en vivant? Il suffit de songer à ce qu'est le désespoir, l'absence d'horizon, le défaut ou la perte de tout projet possible, pour comprendre que l'espérance tient à l'être même de l'homme. Sans elle, il ne peut vivre."  (A. Gesché, Dieu pour penser, VII Le sens. éd Cerf)
...
Tu partages cet avis de A. Gesché?
Quelle espérance te donne de vivre?

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Marie-France C. 03/08/2009 14:58

Je mesure la joie de l’espérance chrétienne et me reviennent à l’esprit les paroles d’un chant que j’entendais petite fille, quand j’allais à la messe avec ma bonne-maman. Nos voix chevrotaient un peu timidement « J’espère en toi, mon Dieu, j’espère en toi… » Aujourd’hui, cette espérance en Dieu est de plus en plus ancrée en moi, est moteur de ma vie et j’ai tendance à faire aveu d’autosatisfaction béate : quelle chance ! Dieu est mon espérance ! Quelle chance ! Quand je vois et entends tous ceux qui n’on plus d’espérance, je m’estime bien gâtée… Quelle chance ! Moi, je vois une vie en Dieu au-delà de la mort ! Mais… qu’en est-il de mon espérance en l’homme ? En ma sœur, quelle qu’elle soit… ? en mon frère, quel qu’il soit … ? Qu’en est-il de mon espérance en mes frères et sœurs aujourd’hui, dans la vie humaine, celle de tous les jours, celle qui vient bousculer mes certitudes, mes idéaux ? Quelle place prend en moi l’espérance en Dieu pour que je la partage sans compter avec les souffrants de ce monde ? Quelle audace est la mienne pour espérer en l’homme ? Eh oui ! MON espérance EN Dieu est bien identifiée et bien présente, mais me voilà interpellée par l’espérance DE Dieu EN moi ! Si bon nombre de personnes se disent sans espérance, c’est ma responsabilité de femme chrétienne, d’enfant de Dieu qui est réveillée.

Debelle Jean 23/07/2009 10:38

Oui, je ne vois comme réponse possible face à la misère, la souffrance,la mort que d'espérer;mais il s'agit d'autre chose que d'espoir;car "l'espérance commence là où l'espoir finit" ("Scio Cui credidi et certus sum...")